PDTIE-GOMA : L’IFDD/OIF ET CONGO BIO TECH ONT FORME 50 JEUNES
SCIENTIFIQUES, INGENIEURS ET INNOVATEURS SUR LE RECYCLAGE DES
DECHETS ET LES ENERGIES RENOUVELABLES.

PDTIE-GOMA : L’IFDD/OIF ET CONGO BIO TECH ONT FORME 50 JEUNES
SCIENTIFIQUES, INGENIEURS ET INNOVATEURS SUR LE RECYCLAGE DES
DECHETS ET LES ENERGIES RENOUVELABLES.

En appui à l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD/OIF),
Congo Bio Tech a assuré la coordination pédagogique de la première des quatre
formations pratiques et écologiques en recherches scientifiques, innovation et
entrepreneuriat technique prévues pour RDC, par le projet de déploiement des
technologies et innovations environnementales pour le développement durable et la
réduction de la pauvreté « PDTIE ».

Photo: Participants à la formation, lors d’une session pratique en rapport avec la fabrication des emballages à base de déchets organiques pour le stockage et le transport des aliments – Comm/ Congo Bio Tech


Par Rachel AMANI
Les jeunes scientifiques, ingénieurs et innovateurs formés sont venus de la République
Démocratique du Congo, du Rwanda et du Burundi. Du 25 au 30 juillet dernier, ces
jeunes ont renforcé leurs capacités sur différents sujets notamment : Les défis de
l’innovation, l’entrepreneuriat et la conception des projets scientifique ainsi que la
rédaction des articles scientifiques.
Après la formation, les apprenants ont affirmé être capables de fabriquer des pavés à
base des déchets plastiques, de produire les panneaux solaires à partir des matériaux
locaux, d’innover en proposant de nouvelles solutions aux problèmes qui les entourent,
de créer et gérer leurs propres entreprises, de rédiger des projets de recherche et des
articles scientifiques car ayant reçu des notions satisfaisantes, théories et pratiques,
pour y arriver. Ils sont aussi capables de fabriquer des emballages écologiques à partir
des déchets organiques de récolte, et produire du gaz et énergie à petite échelle grâce
à la méthanisation des déchets organiques.
Des formateurs de renom étaient sélectionnés pour dispenser ces formations. Monsieur
Serge Armel NJIDJOU, le fondateur de l’Agence Universitaire pour l’Innovation
(Cameroun) avait formé sur les défis de l’innovation et des stratégies pour arriver à
innover et réussir son projet.
Monsieur Samuel MATHEY, le fondateur de la Fondation Africaine pour
l’Entrepreneuriat et le Développement Economique (Cote d’Ivoire), l’Initiateur de la

théorie « COMMENCER SON ENTREPRISE AVEC ZERO FRANC. » Il avait formé sur
l’entrepreneuriat, la création et la gestion d’une entreprise.
Le Professeur, Docteur, Ingénieur Paul MALUMBA de Care Foodlslife/Terra Teaching
and Research Center (Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Belgique) avait
formé sur la rédaction des projets de recherche et des articles scientifiques.
Des formations pratiques étaient données par des jeunes entrepreneurs du Cameroun,
du Burundi et de la République Démocratique du Congo. Madame Armelle SIDJE
TAMO de Product Related to Agriculture sector (PRA/Cameroun), avait formé sur la
fabrication des emballages écologiques à base des déchets post-récolte des bananiers.
Monsieur Pierre NTIRANYIBAGIRA avait formé sur la fabrication à base des matériaux
locaux. Monsieur KAKIMU KAMBALE de l’OPEDIC/RDC avait formé sur la fabrication
et la commercialisation des pavés sur base des déchets plastiques. Gédéon
BAREKETHI de WWF-RDC avait formé sur la production du gaz par le système
biodigesteur.
C’était une formation intense et engageante qui a illuminé les intelligences des
apprenants et affermi leur sens d’entrepreneuriat pour participer au développement
durable et économique de leurs pays respectifs, et surtout diminuer la pauvreté à
travers la création de l’emploi.
Ils ont suggéré aux organisateurs de pouvoir créer encore et encore ce genre des
formations pratiques qui permettent aux jeunes passionnés de la recherche et du
changement de voir la réalité en face et d’agir en conséquence.

Photo : Photo d’ensemble avec les participants de la formation – Comm/ Congo Bio Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.